Get Adobe Flash player

La TV du DH

" Transhumanisme, un progrès pour l'Humanité ? "

 

Dès 14h00, le 28 février, cliquer sur la TV du DH
pour assiter en direct à la Conférence

Conférence Débat

GRENOBLE
mercredi 11 mars 2015

19h00
 
"La Franc-Maçonnerie en QuestionS :
Le Droit Humain, plus de 120 de franc-maçonnerie en mixité"

présentée par
Michel MELEY
Président du Conseil National

Conférence Débat

BOURGES
mardi 17 mars 2015

18h30
 
" Le Droit Humain, une expérience
en Franc-Maçonnerie Mixte "

présentée par
Michel MELEY
Président du Conseil National

Rejoindre le DH

Un Ordre maçonnique
au carrefour
de la Tradition et de la Modernité


 et livret ci-après en cliquant sur la photo:
 

Expression publique

17.03.2015 - Conférence Débat à Bourges
"Le Droit Humain, une expérience en Franc-Maçonnerie Mixte"...
11.03.2015 - Conférence Débat à Grenoble
"La Franc-Maçonnerie en QiestionS : Le Droit Humain, plus de 120 ans de...
20.02.2015 - Conférence Débat à Bourgoin Jallieu
"Tout ce que vous voulez savoir sur la Franc-Maçonnerie sans oser le...
Conférence Débat à Carcassonne le vendredi 6 février 2015
vendredi 6 février 2015 à 19h00 Michel MELEY Président du...
01.02.2015 - Spectacle Public à Pinel
Fédération Française du DROIT HUMAIN 9, rue Pinel - 75013 PARIS...
31.01.2015 - Spectacle Débat à Antibes
ANTIBES samedi 31 janvier 2015 14h30   " Et si Socrate revenait ......
Conférence Débat à Auch le jeudi 29 janvier 2015
Jeudi 29 janvier 2015 à 20h30 Michel MELEY Président du Conseil...
Conférence Publique à Paris le mercredi 17 janvier 2015
samedi 17 janvier 2015 à 14h00 Michel MELEY Président du Conseil...
Conférence Débat à Strasbourg le samedi 10 janvier 2015
"La Franc-Maçonnerie d'aujourd'hui"   Salle Blanche - 1...
Conférence publique à Toulouse le samedi 13 décembre 2014
"La Laïcité : un défi pour le XXI° siècle"...

ACTU

Au Journal Officiel du 8 mai 2014

Décrets, Arrêtés et circulaires
Ministère de la Culture et de la Communication
Liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques en 2013

 " Paris 13e arr. – Le siège du Droit humain international sis 5, rue Jules-Breton, en totalité (cad. AR. 36, cf. plan annexé à l’arrêté) : inscription par arrêté du 1er juin 2013."

Cet immeuble était la demeure de Georges MARTIN, le Co fondateur de l'Ordre Maçonnique Mixte International Le DROIT HUMAIN.
(léguée au DHI au décès de celui-ci)

Visites virtuelles

et venez nombreux visiter nos temples à l'occasion des prochaines Journées européennes du patrimoine!
Septembre 2014...yes
 

Dernière minute...

ABROGATION DU DELIT DE BLASPHEME

Le délit de blasphème subsiste toujours sur le territoire de la République française dans les départements d’Alsace (Haut Rhin et Bas Rhin) et de Moselle. En vertu d’un « droit local » hérité de 1870, le blasphème peut être réprimé, selon l’article 166 du Code pénal allemand, d’une peine de 3 ans de prison.

Survivance de privilèges juridiques de la religion, cette disposition, toujours en vigueur, rend possible une « condamnation religieuse ». Elle porte ainsi atteinte aux principes de liberté de conscience et de liberté d’expression affirmés dans les articles 10 et 11 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 dont la valeur constitutionnelle est consacrée par le préambule de la Constitution de 1958. Elle contrevient aussi au principe de laïcité dont la même Constitution fait, dans son article 1, un fondement de notre République.

Après les tragiques événements du 7 janvier 2015, l’abrogation de ce délit s’impose. Le Conseil National de la Fédération française de l’Ordre Maçonnique mixte et international LE DROIT HUMAIN réclame l’abrogation du délit de blasphème :

  • parce qu’il donne une fausse légitimité à ceux qui ont tué au nom de l’offense qui a été faite à leur religion,
  • parce qu’il est dérogatoire aux lois de la République,
  • parce que la défense de la laïcité ne peut s’accommoder d’un délit qui la nie.

Profondément attachés à une laïcité qui garantit à chacun la liberté de croire, de ne pas croire et de pouvoir en débattre sans être inquiété, le Conseil National de la Fédération française LE DROIT HUMAIN attend de cette abrogation qu’elle réaffirme les libertés républicaines sur tout le territoire et souhaite que le Parlement s’en saisisse au plus vite.

***********************************************

DECLARATION DE LOME

La fédération Française du Droit Humain présente à Lomé ( Togo) dans le cadre des Rencontres Humanistes et Fraternelles Africaines et Malgaches (REHFRAM) du 6 au 7 février 2015 a cosigné avec l'ensemble des participants la déclaration suivante :

Plus que jamais, il est nécessaire de la faire connaître et partager par tous les citoyens.

  • Considérant la montée de l’intégrisme et du terrorisme sur le continent et dans le monde ;
  • Considérant l’impact négatif sur la stabilité et la quiétude des populations et des nations ;
  • Considérant le droit des populations à vivre en toute sécurité et paix à l’intérieur des frontières de leurs pays et au-delà, de pratiquer et d’exercer leur liberté d’opinion et de penser ;
  • Considérant les dernières recommandations des institutions africaines et internationales sur la paix et la sécurité en Afrique et dans le monde ;
 
Nous Franc-Maçons d’'Afrique et du monde, les participants aux assises des 23ème REHFRAM 2015 à Lomé, déclarons soutenir :
  • Toutes les initiatives et actions visant à apporter des solutions durables à la prévention des conflits, d’éradication des foyers d’intolérance sous toutes ses formes ainsi que le terrorisme ;
  • Appelons tous les Franc-Maçons et Franc-Maçonnes du monde et toutes les personnes éprises de paix et de liberté, à tout mettre en œoeuvre  pour faire échec au terrorisme et à l’intolérance sous toutes ses formes ;
  • Recommandons aux chefs d’Etat Africains et à la communauté internationale de mettre tout en œoeuvre  pour assurer la paix, la sécurité des personnes et des biens sur le continent  et dans le monde.
     

Actualités ...

 
Les Francs-Maçons de la Fédération Française du DROIT HUMAIN souhaitent que 2015 soit un pas supplémentaire dans la quête du Progrès de l'Humanité.
 
***************************************

JOURNEE DE LA LAÏCITE

 
En ce 9 décembre 2014, date anniversaire de la loi de séparation des églises et de l'Etat (1905), les obédiences maçonniques sont appelées à se réunir Place de la Laïcité à Paris 15ème à 11h30.

Les obédiences réaffirmeront que la laïcité est un des fondements de la République et de la paix sociale, l'espace public devant être soustrait à tout choix confessionnel.

Elles rappelleront que la laïcité, principe d'actualité et d'avenir, est le fondement majeur d'un vivre ensemble apaisé et harmonieux.

Les obédiences maçonniques réunies Place de la Laïcité oeuvreront aux côtés de toutes les forces républicaines, mais en toute indépendance à l'égard des partis, pour que la liberté individuelle de conscience et de culte s'accorde avec la neutralité rigoureuse de toutes les institutions publiques.

Fédération Française du Droit Humain, Grande Loge Féminine de France, Grande Loge Traditionnelle et Symbolique OPERA, Grande Loge Mixte de France, Grande Loge Mixte de Memphis Misraïm, Grande Loge Mixte Universelle, Ordre Initiatique et Traditionnel de l'Art Royal, Grande Loge des Cultures et de la Spiritualité, Grand Orient de France.
 

Izieu et le Droit Humain

Allocution
du
Président du Conseil National
 
IZIEU
20 novembre 2014

 

Le 20 Novembre 2014 , Journée Internationale des droits des enfants, une délégation du Conseil National, conduite par son Président, s’est rendue à la Maison d’Izieu (Ain), Mémorial des enfants juifs exterminés, accompagnée de nombreux Frères et Sœurs membres de la Fédération Française de l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN.
 

Clôture du Convent 2014


Michel MELEY a été réélu à l’unanimité Président du Conseil National de la Fédération française du DROIT HUMAIN, à l’issue du Convent (Assemblée Générale annuelle)
 
Dans son allocution de clôture, le Président a présenté les grandes orientations et manifestations publiques futures du DROIT HUMAIN de France qui ambitionne de demeurer le fer de lance de la mixité, réponse à bien des problèmes de notre société.
 
Mais alors que le paysage maçonnique est en pleine évolution, dans une société en proie au désenchantement, pour ne pas dire au désarroi, Michel MELEY a surtout appelé de ses vœux une « union sacrée » des Francs Maçons, au delà des particularismes obédientiels.
 
Solidement fédérés par leurs principes et leurs valeurs communes, ils doivent être des veilleurs et s’employer à concevoir puis mettre en œuvre, ensemble, les moyens d’une réelle mutation. La société doit pouvoir compter sur eux et le savoir.
 
Au cours de ce Convent, les 692 députés des plus de 17000 membres ont adopté la synthèse de leurs travaux de l’année écoulée sur le thème : « L’utopie peut-elle encore être un moteur au XXIème siècle ? »
 
L’intégralité du texte est disponible sur ce site.
 
Les Franc maçons du DROIT HUMAIN s’interrogeront cette année sur l’avenir de la démocratie, en un temps de défiance envers les élus ; alors que progressent abstentionnisme, populisme, intégrismes politiques et religieux, il est indispensable de mobiliser le citoyen dans ses devoirs.
 
PARIS, le dimanche 31 août 2014
-----

 

 
HUMANISME ET PROGRES
 
La Fédération Française de l’Ordre Maçonnique Mixte et International "LE DROIT HUMAIN" se situe dans une dynamique conciliant tradition et modernité.
La tradition qui véhicule une foi indéfectible en l’Homme, en ses capacités de progrès, nous réunit autour d’un idéal partagé, celui de bâtir un humanisme fondé sur une véritable éthique des relations humaines.
Notre but est de conduire chacun d’entre nous à mettre sa pensée, ses connaissances, son énergie au service de l’humanité pour travailler à son progrès, pour construire une société où règne l’égalité des genres et l’équité sociale.
Dans cet optimisme du progrès, dans l’idée de progressisme, dans la somme des progrès des connaissances, des sciences, des techniques, dans la prospérité qui en découle, il y a en filigrane la notion de progrès pour l’Homme........Mais.....
Est- ce toujours le cas lorsque l’Homme est contraint de servir une logique financière sans le moindre humanisme ?

Est- ce le cas quand au lieu de voir s’améliorer les conditions de vie nous voyons s’accroître les inégalités, l’environnement mis à mal etc.... ?.

Est- ce encore le cas quand la crise demande toujours plus de sacrifices ? quand elle s’accompagne de la perte d’avantages difficilement acquis  grâce au progrès et à la détermination de nos prédécesseurs ?
 
Cette déception, cette crise traduisent bien plus.....elles sont les stigmates d’une crise de civilisation.

Alors que faire ?

La notion de progrès ne mérite ni d’être idéalisée, ni d’être niée même si certaines utilisations voire déviances sont condamnables.
Si l’on veut qu‘elle ait encore un sens, un futur au 21° siècle il faut absolument dégager des perspectives d’avenir face au désenchantement du monde.
Au fond, s’il y a tout lieu d’être pessimiste à cause des hommes, il y a tout lieu d’être optimiste grâce à eux.
Alors la liberté économique, la loi du marché, le progrès lui- même ne peuvent ni ne doivent oublier un postulat, celui de la valeur de l’autre.
Toutes ces libertés n’ont de réelle valeur que si elles sont bénéfiques à l’homme.

La seule voie pour refonder un optimisme du progrès est d’y introduire une finalité humaniste explicite.

Ainsi que le rappelait Denis Diderot : « L‘Homme est le terme unique d’où il faut partir et auquel il faut tout ramener ».

 

 31 juillet 2014

JAURES, TOUJOURS VIVANT


Voilà un siècle que Jean Jaurès a été assassiné, le 31 juillet 1914, à la veille d’une première guerre mondiale qui fixera pour longtemps l’image posthume d’un Jaurès  martyr de la paix. Sa mort met un terme à son ultime combat pour éviter la catastrophe qu’il pressent et contre laquelle il voulait mobiliser les forces du prolétariat européen rassemblant « un grand nombre de frères Français, Allemands, Italiens, Russes ».

Mais, pour les Francs-Maçons de la Fédération française LE DROIT HUMAIN, commémorer aujourd’hui ce triste anniversaire ne saurait se limiter à célébrer le pacifisme et l’internationalisme de Jaurès avec lequel ils partagent l’idéal d’« une humanité fraternellement organisée ».

En ce jour anniversaire, ils saluent en Jaurès l’infatigable défenseur des libertés, de l’égalité et de la justice sociale, ces valeurs républicaines dont il était convaincu qu’elles devaient fonder « le droit humain » en prolongeant la « République politique » par la « République sociale ».

Ils saluent l’homme d’engagement qui, au service de la République et au-delà des clivages politiques, a combattu contre « les vieux préjugés qui ressuscitent les haines de races et les atroces querelles religieuses des siècles passés », l’homme qui, contre toutes les attaques dont il était l’objet, a courageusement lutté, lors de l’affaire Dreyfus, contre l’antisémitisme, a dénoncé les exactions du colonialisme et a contribué activement en 1905 à l’élaboration de la loi  de séparation de l’Eglise et de l’Etat, la laïcité étant pour lui « indivisible » de la démocratie.

Ils saluent l’homme pour qui le courage en politique « c’est d’agir et de se donner aux grandes causes sans savoir quelle récompense elles réservent à notre effort.., c’est de chercher la vérité et de la dire … de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe.»

Homme du « monde d’hier »,  Jaurès ne saurait rester qu’une figure du passé. Au-delà des récupérations partisanes de tous bords, il nous parle encore aujourd’hui en une période où les nationalismes et les intégrismes menacent la paix du monde,  en une période où la République doute d’elle-même, où l’idéal le cède souvent au réel, où le découragement et la résignation l’emportent sur l’espoir.

Demeurent vivants sa pensée et son message d’universel humanisme que résume son Discours à la jeunesse prononcé à Albi en 1903. Il y appelle « la génération qui se lève » à  réaliser « par une volonté consciente, délibérée et infatigable …  la grande paix humaine », à contribuer à l’ « apaisement des préjugés et des haines »,  à construire « des alliances et des fédérations toujours plus vastes ». Il  y affirme sa confiance en l’homme, une confiance qui « n’est ni sotte, ni aveugle … qui n’ignore pas les vices, les crimes, les erreurs, les préjugés, les égoïsmes de tout ordre …, mais qui sait que les forces bonnes, les forces de sagesse, de lumière, de justice ne peuvent se passer du secours du temps et que la nuit de la servitude et de l’ignorance n’est pas dissipée par une illumination soudaine. »

Jaurès est toujours vivant car il nous invite à retrouver l’espoir :

« Les hommes qui ont confiance en l’homme … affirment, avec une certitude qui ne fléchit pas, qu’il vaut la peine de penser et d’agir, que l’effort humain vers la clarté et le droit n’est jamais perdu. L’histoire enseigne aux hommes la difficulté des grandes tâches et la lenteur des accomplissements, mais elle justifie l’invincible espoir. »

Jaurès est toujours vivant quand il nous invite à retrouver le courage :

« Le courage, c'est de ne pas être accablé et de continuer son chemin, … c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel. »

Retrouvez-nous sur ...

Facebook

Evènement !

Fédération Française du DROIT HUMAIN
9, rue Pinel - 75013 PARIS
 
samedi 28 février 2015
14h00

 

Inscription obligatoire sur contact@apfdh.org

Conférence diffusée en direct sur ce site !

A venir ...

Fédération Française du DROIT HUMAIN
9, rue Pinel - 75013 PARIS
 
samedi 21 mars 2015
14h00

 

Inscription obligatoire sur contact@apfdh.org

Conférence diffusée en direct sur ce site !

Communiqué

 Communiqué du Bureau du Conseil National
de
la Fédération Française du DROIT HUMAIN

 
6 décembre 2014
 

Il vient encore de se produire un acte antisémite d'une grande barbarie contre un jeune couple de Créteil. Quelques jours auparavant c'était, toujours à Créteil, un homme de 70 ans qui avait été sauvagement agressé, parce que Juif. En 2006 déjà, un jeune Juif, Ilan Halimi avait été séquestré et torturé pendant 26 jours avant de mourir sous les coups de ses bourreaux. Sur les 7 premiers mois de l'année 2014, les actes antisémites ont progressé de 91%. Une récente enquête de la Fondation pour l'innovation politique, Fondapol, fait état de l'existence d'une "haute intensité des opinions antisémites" dans certaines franges de la population française.

Les Francs-Maçons du Droit Humain ne sauraient rester indifférents et silencieux devant des faits aussi odieux et la progression des sentiments racistes, antisémites et xénophobes.
 
Le Conseil National de la Fédération Française de l'Ordre Maçonnique Mixte et International Le Droit Humain condamne avec la plus grande fermeté ces actes "et ces opinions". Il rappelle que les opinions antisémites ou racistes ne sont pas des opinions, mais des délits. Il affirme son attachement aux valeurs républicaines d'égalité, de liberté et de fraternité et son opposition à toute forme de xénophobie, de racisme, d'antisémitisme ou de discrimination portant atteinte à la dignité humaine.

A titre d'information ...

Journée contre les violences faites aux Femmes
Des femmes sans voile répondent au Conseil Français du Culte Musulman
Lettre ouverte aux rédacteurs de la "Convention citoyenne des musulmans de France pour le vivre-ensemble" de juin 2014
 

Communiqués du DH

Propositions pour la consolidation de la laïcité Le Collectif laïque...
"Journée de la mémoire de l'Holocauste et de la Pré...
  Communiqué des Obédiences Maçonniques Une attaque...
JOURNEE DE LA LAÏCITE   En ce 9 décembre 2014, date anniversaire...
JOURNEE INTERNATIONALE POUR L'ELIMINATION DE LA VIOLENCE CONTRE LES FEMMES...
Communiqué MAISON D'IZIEU DROITS DES ENFANTS DROIT HUMAIN Féd...
JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DE L'ENFANT 20 novembre 2014  ...
COLLECTIF LAÏQUE Communiqué sur les sorties scolaires Le principe...
Malala Yousafzaï et Kailash Sathyarthi Prix Nobel de la Paix    ...
« HE FOR SHE »   « He for she » (...

Le Droit Humain en France

Le DH, 17 000 membres et 500 loges symboliques partout en France

Visualiser sur la carte

Ceci est la carte des temples appartenant au DROIT HUMAIN.

Les loges du Droit Humain sont implantées sur l'ensemble du territoire, sans oublier l'Océanie.

Près de chez vous: