Marie Bequet de Vienne

Marie Becquet de Vienne Le Droit Humain France franc-maçonnerie mixte

(1854-1913)

Elle naquit à Paris le 4 février 1854. L’altruisme qui l’animait, sa compréhension de la misère humaine la firent se pencher plus particulièrement sur le problème de l’assistance maternelle. Avec une volonté inébranlable, elle établit un programme complet d’aide aux mères, en créant « L’œuvre de l’Allaitement maternel » et des refuges — ouvroirs pour femmes enceintes. Elle fut ainsi le véritable précurseur de la loi du 17 juin 1913 qui créait un service obligatoire en faveur des femmes en couches. Parmi ceux qui lui ont rendu hommage pour son action sociale, citons : Jules Ferry, Jules Simon, le Docteur Roux, le Président Emile Loubet, le Président Poincaré. Celui-ci la remerciait au nom des Pouvoirs Publics, le 24 mai 1913.

Membre fondateur de la loge mixte « Le Droit Humain » créée le 4 avril 1893, elle est élue dans le premier Collège d’Officiers. Elle prête ses locaux du 33, rue Jacob, à Paris, afin que la nouvelle loge du Droit Humain puisse se réunir régulièrement la première année. C’est elle qui prononce l’éloge funèbre de Maria Deraismes. En 1896, Marie Béquet de Vienne crée une troisième loge à Rouen : elle en est Vénérable pendant 4 ans.

Elle s’éteignit le 25 septembre 1913 ; elle repose au cimetière du Père Lachaise. Sa fondation continue à fonctionner 9 rue Jean-Baptiste Dumas à Paris (17e).

En savoir plus : Marie Bequet de Vienne – Dominique Segalen- Editions Conform

Nous contacter

Vous pouvez prendre contact avec nous au travers de ce formulaire. Nous essaierons de vous répondre dans les délais les plus courts. Bonne journée.

En cours d’envoi

©2017 Ordre Maçonnique Mixte et International LE DROIT HUMAIN - Fédération française -

L'expérience maçonnique en mixité

Site public du DROIT HUMAIN INTERNATIONAL :  www.droit-humain.org

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?