Journée Mondiale des Droits de l’Enfant – 20 novembre 2017

Journée Mondiale des Droits de l'Enfant 2017

Enfant népalais – crédit photo : Luca Catalano Gonzalga

 

« Les enfants sont des énigmes lumineuses » D. Pennac

 

C’est le 20 novembre 1989 que l’ONU adopta la Convention internationale des droits de l’enfant (Cide en PDF), aujourd’hui ratifiée par deux cents Etats (dont la France, en 1990 et à l’exception notable des Etats-Unis) qui s’engagent à organiser et à garantir « L’intérêt supérieur » des enfants.

Ces droits concernent les libertés d’opinion et d’association, le droit à la vie privée et à la participation aux décisions les concernant. La Cide leur garantit la protection contre tous mauvais traitements, violences et discriminations.

Le 20 novembre est l’occasion d’exprimer notre soutien aux millions d’enfants qui, malgré la Cide, sont déracinés ou ne bénéficient ni de protection sociale, ni de sécurité. Il nous faut également dénoncer l’enrôlement forcé d’enfants et leur utilisation dans de nombreux conflits !

C’est aussi l’occasion de dénoncer le sort des enfants qui ne sont pas scolarisés, et sont forcés au travail. L’article 32, paragraphe 1, de la Convention qui stipule que « Les Etats parties reconnaissent le droit de l’enfant d’être protégé contre l’exploitation économique et de n’être astreint à aucun travail comportant des risques ou susceptible de compromettre son éducation ou de nuire à sa santé ou à son développement physique,  mental, spirituel, moral ou social. »

Or, selon l’UNICEF, environ 168 millions d’enfants, soit 11% des enfants dans le monde, sont privés de leur enfance parce impliqués dans le travail. Pire encore, 115 millions d’entre eux exercent des activités dangereuses.

La protection des enfants a toujours été une priorité des francs-maçons du DROIT HUMAIN depuis la création de l’Ordre à la fin du 19ème siècle, simultanément avec l’égalité des femmes et des hommes. Dans leurs différents engagements, ils œuvrent au respect et pour la réalisation des droits des enfants !

 

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE L’ORDRE MAÇONNIQUE MIXTE INTERNATIONAL

LE DROIT HUMAIN

 

 

LES DROITS DES ENFANTS EN CINQ DATES

1841 : Interdiction du travail des enfants de moins de 8 ans

1882 : Instruction obligatoire de 6 à 13 ans

1898 : Loi contre les violences sur les enfants

2000 : Création du Défenseur des enfants

2017 : Suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs créés en 2012

©2017 Ordre Maçonnique Mixte et International LE DROIT HUMAIN - Fédération française -

L'expérience maçonnique en mixité

Site public du DROIT HUMAIN INTERNATIONAL :  www.droit-humain.org

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?