Communiqué du 29 juillet 2020 – Gisèle Halimi

Communiqué Gisèle Halimi - 29 juillet 2020
  • https://facebook.com/FederationFrancaise.LEDROITHUMAIN
  • https://twitter.com/LeDROITHUMAIN_F

C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la mort de Maitre Gisèle Halimi.

Les Francs-maçons rêvent souvent avec nostalgie aux grandes avancées sociales de la III° République. Gisèle Halimi leur a montré que les combats pour l’égalité des femmes et des hommes sont toujours de la plus grande actualité : dans une longue interview accordée au journal Le Monde en septembre 2019, elle s’étonnait encore que “les injustices faites aux femmes ne suscitent pas une révolte générale”.

Ses premiers combats féministes furent pour sa propre émancipation, une grève de la faim à 12 ans pour ne pas servir ses frères, puis à l’âge de 16 ans le refus d’un mariage arrangé. Fidèle à sa terre natale, la Tunisie, pour l’indépendance de laquelle elle prit fait et cause, elle en garda la nationalité après l’indépendance. Militante contre la torture et le colonialisme, elle signa le « Manifeste des 121 » et prit part à la défense de Djamila Boupacha, torturée et violée en prison.

Elle signe en 1971 le « Manifeste des 343 », pour le droit à l’avortement et fonde la même année, avec Simone de Beauvoir, le mouvement « Choisir la cause des femmes ». En 1972 sa défense au fameux procès de Bobigny pour une jeune femme s’étant fait avorter après un viol, et la relaxe qu’elle obtient pour celle-ci, constitueront une grande avancée qui permettra à Simone Veil de faire voter la loi sur l’avortement.

En 1978 en prenant la défense de deux jeunes femmes violées, elle contribuera à faire avancer la loi qui en 1980 reconnaitra enfin en France le viol comme un crime et non plus un délit.

Son combat humaniste et courageux et ses œuvres contre la torture, pour les Droits de l’Homme et la cause des femmes, les avancées auxquelles elle a contribué, l’inscrivent dans la lignée de celles et de ceux qui ont concouru au progrès de l’Humanité.

A cette occasion la Fédération française de l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN réaffirme son engagement pour la défense de l’universalisme, des Droits de l’Homme et de l’égalité totale entre les hommes et les femmes.

 

 

Fédération française de lOrdre Maçonnique Mixte International

LE DROIT HUMAIN

©2020 Ordre Maçonnique Mixte et International LE DROIT HUMAIN - Fédération française -

L'expérience maçonnique en mixité

Site public du DROIT HUMAIN INTERNATIONAL :  ledroithumain.international

Nous contacter

Vous pouvez prendre contact avec nous au travers d'un formulaire que vous trouverez à la page suivante : CONTACT

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de Confidentialité

Quand vous visitez n'importe quel site web, il peut stocker ou charger des informations sur votre navigateur, la plupart du temps sous forme de Cookies. Vous pouvez contrôler vos services de Cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?