Communiqué de Presse -Journée Internationale des Droits des Femmes – 8 mars 2020

Communiqué Journée Internationale des Droits des femmes 8 mars 2020
  • https://facebook.com/FederationFrancaise.LEDROITHUMAIN
  • https://twitter.com/LeDROITHUMAIN_F

 

Cette journée symbolique est l’occasion de faire un bilan des progrès de l’égalité femmes-hommes et d’en définir les perspectives plus spécifiquement pour la jeunesse qui assumera des responsabilités dans la vie de la cité et dans le domaine professionnel.

Les Francs-maçons du DROIT HUMAIN rappellent que le préambule de la Constitution de 1946 stipule : «Les femmes ont, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux des hommes», principe renforcé en 2008 dans la Constitution de la Vème République par l’ajout suivant à l’article premier : « La loi favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, ainsi qu’aux responsabilités professionnelles et sociales. »

Pourtant, plus de 10 ans après ce complément à la loi et malgré un accès majoritaire aux diplômes, les femmes dans l’ensemble « travaillent plus et gagnent moins *». Elles accèdent difficilement aux responsabilités dans les entreprises ou les institutions publiques. Elles sont trop souvent orientées vers des filières ou métiers moins valorisants et connaissent plus que les hommes les problèmes liés aux emplois précaires.

Quelles solutions ?

L’Égalité des droits inscrite dans la Constitution française et la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ne pourra se réaliser que par une politique publique claire et suivie, accompagnée d’un changement des mentalités réduisant le sexisme et les préjugés dont sont victimes les femmes.

L’Éducation, à laquelle nous sommes très attachés en tant que levier essentiel de formation de citoyens conscients de leurs responsabilités, doit jouer un rôle prépondérant. C’est elle qui permettra à tous les jeunes d’accéder d’une façon égale à des emplois de qualité leur assurant une dignité et une place dans la société.

Dans chacun des lieux de décision, il est du devoir des responsables actuellement aux commandes de faire que l’égalité entre les femmes et les hommes devienne quelque chose de naturel dans les esprits et de s’assurer qu’à fonctions égales, les salaires soient égaux.
Mais il faut aussi aider les parents à ne plus reproduire les préjugés inégalitaires et à promouvoir dans leurs principes d’éducation les principes d’égalité pour l’avenir de leurs enfants.**

Les hommes et les femmes de la Fédération française du DROIT HUMAIN constatent qu’il y a encore beaucoup à faire pour réaliser l’Égalité des droits pour les femmes par rapport aux hommes. Mais par leur implication dans la société, fidèles à l’idéal originel des fondateurs du DROIT HUMAIN, ils tiennent à contribuer à l’accélération de cette marche vers l’Égalité.

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE L’ORDRE MAÇONNIQUE MIXTE INTERNATIONAL

LE DROIT HUMAIN

* ONU Femmes

** Rapport de l’Observatoire des inégalités en matière d’éducation

©2020 Ordre Maçonnique Mixte et International LE DROIT HUMAIN - Fédération française -

L'expérience maçonnique en mixité

Site public du DROIT HUMAIN INTERNATIONAL :  www.droit-humain.org

Nous contacter

Vous pouvez prendre contact avec nous au travers d'un formulaire que vous trouverez à la page suivante : CONTACT

Share This

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?