9 décembre : La Fédération française du DROIT HUMAIN s’associe à la journée nationale de la laïcité

Journée de la laïcité 9 décembre 2017

A une époque où la laïcité est l’objet d’attaques ou de remises en cause, où chacun détient sa vérité, laquelle est bien sûr LA Vérité, où cette laïcité est instrumentalisée pour servir de prétexte à des postures d’exclusions, la Fédération française du DROIT HUMAIN réaffirme son attachement à la laïcité.

Elle invoque à cette fin la lettre et l’esprit de la loi de 1905, dite « de séparation des Eglises et de l’Etat ».

La lettre :

La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public. (Art.1)

La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. […] (Art.2 § 1)

L’Article 9 de la Convention Européenne de Sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés fondamentales (C.E.D.H.), contraignante pour les états et les citoyens, est en parfaite conformité avec la loi de 1905.

L’esprit

La loi de 1905 conclut un cycle de lois de Libertés et d’émancipation : liberté de la presse, école laïque et gratuite, puis instruction obligatoire, liberté de réunion, liberté syndicale, liberté d’association.

Contrairement aux propositions antérieures, visant pour l’une à éradiquer toute forme de visibilité de la religion dans l’espace public, pour l’autre à assujettir l’Eglise à l’Etat, elle est une loi de Liberté et d’apaisement, pour mettre fin à la « guerre des deux France », garantir la liberté de conscience et consacrer les forces de la nation au progrès social.

La Fédération française de l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN s’inscrit parfaitement dans cet esprit de la loi de 1905 et rappelle que sa Constitution internationale affirme dans son article 3 que les Francs-maçons du DROIT HUMAIN « fidèles au principe de laïcité, respectueux de la liberté absolue de conscience (…) travaillent à concrétiser les principes de liberté, d’égalité et de fraternité ».

La Fédération française de l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN est vigilante à l’application et au respect de ces principes, tant en son sein que dans la société, et elle réagira sans faiblesse à toute attaque ou dévoiement dont ils seraient l’objet.

En outre, au nom du Fondement de l’Ordre exprimé dans l’Art.1 de sa Constitution internationale qui proclame l’égalité de l’Homme et de la Femme, au nom du principe républicain d’Egalité, la Fédération française de l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN est particulièrement attentive au respect absolu :

  • de l’égalité entre hommes et femmes,
  • de la dignité des femmes et des hommes
  • de la liberté d’émancipation dont femmes et hommes doivent pouvoir bénéficier en permanence et sans exclusive.

Dans ce domaine aussi, les Francs-maçons du DROIT HUMAIN se réservent la possibilité de réagir avec la vigueur requise à toute atteinte à ces principes.

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE L’ORDRE MAÇONNIQUE MIXTE INTERNATIONAL

LE DROIT HUMAIN

Nous contacter

Vous pouvez prendre contact avec nous au travers de ce formulaire. Ce qui signifie que vous avez lu et accepté notre politique de confidentialité sur la protection des données (POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ). Nous essaierons de vous répondre dans les délais les plus courts. Bonne journée.

En cours d’envoi

©2018 Ordre Maçonnique Mixte et International LE DROIT HUMAIN - Fédération française -

L'expérience maçonnique en mixité

Site public du DROIT HUMAIN INTERNATIONAL :  www.droit-humain.org

x

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

J'accepte Je refuse Centre de confidentialité En savoir plus sur notre politique de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?