20 juin – Journée mondiale des réfugiés – Communiqué de la Fédération française du DROIT HUMAIN

Refugiés méditerranée 20 juin journée mondiale

Un groupe de personnes secourues campent sur le pont d’un navire italien naviguant en mer Méditerranée au soleil couchant. Photo HCR/A. D’Amato

Le Droit Humain France franc-maçonnerie mixte« Aujourd’hui, 65,6 millions de personnes vivent en situation de déplacement forcé. Parmi elles, 22,5 millions ont dû quitter leur pays. Il s’agit du nombre le plus important de réfugiés jamais observé.

Pour leur venir en aide, les pays voisins des pays en guerre sont en première ligne. C’est particulièrement le cas au Moyen-Orient, où trois pays subissent directement les conséquences de la guerre en Syrie et en Irak : la Jordanie, le Liban et la Turquie. C’est également le cas en Afrique où plusieurs pays, notamment l’Ouganda, l’Éthiopie et le Kenya, accueillent plusieurs millions de réfugiés depuis plusieurs années, faisant face avec des moyens parfois limités à l’enjeu quotidien de leur ménager un accueil digne et protecteur de leurs droits.
Si la majorité des réfugiés fuient les conflits armés, certains sont victimes de persécutions politiques. Des journalistes, des personnes sont menacées en raison de leur appartenance à des minorités religieuses ou ethniques, ou en raison de leur orientation sexuelle. »1

D’autres enfin, fuient simplement une insupportable misère causée par des gouvernements corrompus et / ou les pillages et exactions de bandes armées, officielles ou non.

Les Francs-Maçons de la Fédération française de l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN exhortent la communauté internationale, la Commission européenne et le gouvernement français à prendre davantage en compte la situation de détresse des réfugiés, à les considérer comme des hommes, des femmes et des enfants et non comme des éléments statistiques, à ne plus poursuivre les citoyens au titre du « délit de solidarité », mais au contraire à encourager l’entraide et la fraternité. Enfin, il faut cesser d’« externaliser » la gestion des flux migratoires dans des pays totalement ignorants des droits humains, où le racket et la mise en esclavage sont la norme.

 

La Fédération française du DROIT HUMAIN

 

1 – Source : site Internet du ministère des affaires étrangères

©2017 Ordre Maçonnique Mixte et International LE DROIT HUMAIN - Fédération française -

L'expérience maçonnique en mixité

Site public du DROIT HUMAIN INTERNATIONAL :  www.droit-humain.org

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?