Une mixité créatrice

Homme femme profil franc-maçonnerie mixte Le DROIT HUMAIN Fédération française

La mixité constitue l’identité fondamentale du DROIT HUMAIN; elle est basée sur l’égalité des droits de l’homme et de la femme devant l’initiation maçonnique comme dans la société.
En tant qu’héritiers de Georges Martin et Maria Deraismes, les Francs-Maçons du DROIT HUMAIN sont persuadés que la Franc-maçonnerie du XXIe Siècle a besoin de ce regard croisé des deux sexes, face aux défis du monde moderne et sa complexité.

Andrée Prat, une historienne de l’Obédience, écrit : « La mixité est créatrice par sa complétude parce qu’elle offre la possibilité d’irriguer tous les niveaux du questionnement humain sous deux angles différents ».

La loge mixte restitue la société dans sa complexité, dans laquelle les différences de sensibilité entre l’homme et la femme représentent une richesse, une créativité supplémentaire. Aujourd’hui, au DROIT HUMAIN, le travail des Loges illustre pleinement cette mixité créatrice.

UNE EXPERIENCE ENRICHISSANTE UNIQUE EN LOGE…

En préalable, l’acceptation et le respect de l’Autre dans sa différence et sa singularité sont essentiels ; ce qu’en sciences humaines, on nomme l’altérité.

Sur le plan psychologique, la présence des deux sexes est conforme à ce que nous savons de l’identité humaine. La démarche initiatique nécessite la mobilisation de la personnalité dans toutes ses composantes.

La mixité dans les ateliers du DROIT HUMAIN n’est pas la parité : c’est la reconnaissance des personnalités de chacun pour avancer ensemble. Ce n’est rien d’autre qu’un « vivre ensemble ».

En effet, une Loge mixte permet aux hommes et aux femmes de vivre et de construire des relations humaines différentes, loin des inégalités et des discriminations, une sociabilité plus humaine sans le masculin dominant et sans le féminin dominé.

Les hommes considèrent les femmes à égalité. Ainsi, hommes et femmes, frères et sœurs, s’émancipent ensemble en utilisant la méthode maçonnique, au cours de leur cheminement initiatique.

Depuis plus de 120 ans, les Hommes et les Femmes du DROIT HUMAIN ont appris à regarder, à développer leur esprit critique dans cet espace de pensées, d’échanges qu’est une Loge, où l’on se construit soi, aussi dans le regard de l’autre.

… ETENDUE A LA SOCIETE

Le DROIT HUMAIN considère que le progrès de l’humanité et la construction d’une société plus juste ne peuvent se réaliser que dans des réflexions et travaux communs.

Des hommes et des femmes sont associés au sein d’une même Loge, dans l’écoute et le respect de l’autre, à égalité. Cette association trouve sa plénitude et sa complémentarité, dans la façon d’aborder tous les sujets, symboliques ou sociétaux, historiques ou contemporains, religieux, philosophiques ou politiques.

Mais la mixité ne saurait se limiter au travail en Loge ; dans la Société, les Francs-Maçons du DROIT HUMAIN sont tout autant concernés par la mixité dans les rôles sociaux, dans l’espace social, la mixité culturelle, intergénérationnelle, dans les religions, en un mot la diversité.

Cette mixité, les fondateurs du DROIT HUMAIN ont voulu la répandre partout où l’Ordre pouvait s’implanter, au-delà de l’hexagone, d’où l’association dans le titre, de ces deux qualificatifs : mixte et international.-

L’Ordre Maçonnique Mixte International Le DROIT HUMAIN est aujourd’hui présent dans plus de 50 pays et compte environ 28 000 membres sur les 5 continents. En règle générale, chaque pays abrite une Fédération de Loges. Pour sa part, la Fédération Française est composée de près de 680 Loges et plus de 17 000 membres

Sur tous les continents, le DROIT HUMAIN montre que l’universalité du message maçonnique n’est pas une fiction, malgré les différences de traditions ou de cultures.

Nous contacter

Posez votre question, nous vous répondrons sous un délai de 48 heures.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?